Calculateur de Zakât

CALCULATEUR ZAKÂT MAAL :






QUESTIONS - RÉPONSES

Depuis 2016, notre association intervient dans les villages isolés des montagnes au profit des populations défavorisées au Maroc.

À travers votre Zakât, vous contribuez à assurer une aide continue tout au long de l’année au profit d’un ou de plusieurs enfants dans le besoin. 

 

La Sadaqa est un acte volontaire et non obligatoire, pouvant prendre la forme d’un don en argent ou d’une bonne action envers autrui. La Zakât maal est une obligation pour les musulmans qui ont atteint un seuil minimum de richesse (nissâb) calculateur disponible sur notre page. La zakât doit être donnée aux nécessiteux, tandis que la Sadaqa peut être donnée à qui vous le souhaitez.

Vos biens incluent l’argent que vous possédez en banque, l’espèce, vos propriétés, vos bijoux ou tout autre bien ayant de la valeur. Quant à vos dettes, vous devez indiquer les dettes personnelles (impayé, argent dû) et professionnelles (salaire, facture). Tous les montants doivent être calculés en argent afin de calculer le Nissâb.

Le Nissâb est le seuil minimum de richesse à partir duquel la Zakât maal est obligatoire. Si la valeur des biens en votre possession depuis 1 an excède le Nissâb, vous devez alors vous acquitter de 2,5% de ce montant. Le Nissâb est indexé sur le cours de l’or ou de l’argent.

Pour l’année 2024, le montant du Nissâb est estimé à 4 754 €, l’équivalent de 85 grammes d’or et 595 grammes d’argent.

À la fin du mois de Ramadan, pour valider et purifier son jeûne, le musulman doit verser la Zakât Fitr soit 9€ par personne.

Cette Zakât doit être versée par chaque chef de famille (en général le père de famille) pour lui et pour ceux qui sont à sa charge obligatoire (femmes, enfants, parents âgés...).

Cette aumône sert ainsi à subvenir aux besoins des nécessiteux en ce jour de fête et répandre de la joie.

Lorsqu’une personne devient très faible en raison de son âge ou qu’elle souffre d’une maladie qui l’empêche de jeûner pendant le Ramadan, il est préférable pour cette personne de ne pas jeûner. Au lieu de cela, elle peut nourrir une personne dans le besoin pour chaque jour de Ramadan non jeûné, si elle en a les moyens. La compensation de la Fidya est calculés sur le prix moyen d’un repas, pour 2024 son montant s’élève à 9€ par jour.

Son montant est de 9€ par jour, soit 279€ (31 jours) si vous ne pouvez pas jeûner le mois de Ramadan. Ce n’est cependant qu’un minimum et vous pouvez choisir le montant de votre choix.

Il est recommandé de payer la Fidya avant le début du mois de Ramadan si vous savez que vous serez physiquement incapable de jeûner.

Si vous ne jeûner pas sans raison valable ou interrompez un jour de jeûne intentionnellement et sans raison valable , il est tenu de jeûner pendant 60 jours consécutifs pour compenser cet acte.
Si ce jeûne est interrompu pour une raison quelconque pendant les 60 jours, il doit recommencer depuis le début pour garantir qu’il a bien jeûné pendant 60 jours consécutifs sans aucune interruption.

Si vous êtes physiquement incapable de le faire, vous devez payer la Kaffara (compensation).
Ce don d’un montant de 540€ nourrira 60 nécessiteux (prix moyen d’un repas 9€).

Si vous manquez un jour de jeûne pendant le Ramadan sans raison valable et que vous ne pouvez pas jeûner 60 jours consécutifs en compensation, vous devrez alors payer la Kaffara dès que possible pour expier cette faute.

Le jeûne du mois de Ramadan est une obligation pour les musulmans adultes, mais ceux qui sont empêchés en raison de la maladie ou de la vieillesse peuvent être dispensés et donner une Fidya en compensation, si cela est possible pour eux.

 

PAIEMENT 100% SÉCURISÉ

Nous utilisons les technologies SSL/TLS pour assurer la sécurité de vos transactions en ligne. Vos données sont cryptées.

PROTECTION DE VOS DONNÉES

Assurer la sécurité et la confidentialité de vos données personnelles est une priorité absolue pour nous.