L’état de santé d’une personne est intimement lie à son statut socio-économique.

La précarité crée très souvent un état d’anxiété, surtout chez les plus jeunes. Ce stress permanent peut engendrer des maladies psychiatriques sévères ou être à l origine de maladies psychosomatiques.

Certaines personnes vivant dans la précarité vivent dans des conditions d’hygiène précaires. Ces dernières sont également à l’origine de maladies diverses.

Le manque de moyen se traduit également par un accès aux soins moindre. Le moindre coût engendré par la maladie ne peut pas être supporté et certains préfèrent ne pas consulter de médecin.

Hors chaque enfant à le droit de vivre dignement et d’être pris en charge en cas de maladie.

Notre association lutte pour faire respecter ce droit le plus fondamental et pour diminuer les inégalités et les discriminations.

Plus de 8,5 millions de Marocains n’ont pas accès au soins médicaux.

L’association intervient au Maroc pour fournir des soins aux enfants vivant dans les zones reculées. C’est le cas par exemple de Khadija, une jeune fille de 12 ans souffrant d’un diabète. Elle bénéficie d’un programme d’accompagnement qui lui apporte une aide matérielle médicale essentielle pour faire face à cette maladie chronique qui peut être fatale sans soins appropriés.

Grâce à la générosité de nos donateurs, ces programmes permettent aux enfants malades de bénéficier de traitements continus et de suivi médical.

Notre association intervient également dans un centre de santé pour femmes dans les montagnes de la région de Assa au Sud du Maroc, afin d’apporter un soutien médical, puériculture et alimentaire aux nouveau-nés.